Des massacres

Deux points de vue différents sur ces massacres  deux angles pour les regarder. Le premier angle, désincarné : les victimes sont des numéros, pour tous ceux qui ne les connaissaient pas, surtout pour les médias – ne font-ils pas vendre des journaux ? L’autre angle, celui des proches des victimes, le mien par exemple : je connais ces personnes ; pour moi, elles ont un visage, un nom, une histoire. Derrière chaque numéro, il y a une âme.  J’ai voulu montrer ce contraste en le présentant sur une affiche de type commercial, comme celles que les medias ou les ONG utilisent. Les mêmes codes plastiques sont ici repris : une information simple, percutante, des formes abrégées, mise en page espacée, accompagné d’un code-barre.

Type

affiche

Technique

cartons découpés

Dimensions

170x80 cm

Année

2017 - Paris

Category

Art work